ON EN PARLE

Suivez toutes nos actualités

12 Mai

Blues du dimanche soir : Prenez-le par le bon bout

Qu’arrive-t-il à un salarié sur deux le dimanche soir autour de 17h ?

Ça ! Une boule, une boule dans le ventre qui se transforme très vite en boulet, boulet qui va l’accompagner tous les dimanches soirs et parfois toute la semaine

C’est ce qu’on appelle le blues du dimanche soir.

Alors dans cette vidéo vous allez voir comment éradiquer ce blues du dimanche soir ou en tout cas progresser dans cette voie.

Jean-Luc Hudry, conférencier en optimisme.

Prenons maintenant le mal à la racine.

D’où vient le blues du dimanche soir ?

De deux choses : vous n’aimez pas… le transport qui est lié à votre travail, le job lui-même, la tête de la chef-comptable, votre manager, vos équipes, bref… vous n’aimez pas !

Et ce que vous n’aimez pas se reproduit tous les lundis et donc quand vous arrivez dans l’entreprise le lundi “Comment ça va ? Comme un lundi !”

Donc ce n’est ni stimulant pour vous ni stimulant pour vos collègues.

Alors donc comment éradiquer ou comment progresser déjà sur cette voie qui va vous faire terminer avec le blues du dimanche soir.

Eh bien la solution optimiste et concrète c’est de clarifier vos choix professionnels.

De deux choses l’une : ou votre job est pour vous strictement alimentaire, parce que votre truc à vous c’est le barbecue entre amis, parcourir le monde, lire, courir le marathon, bref… votre job n’est qu’alimentaire, dans ce cas aucune raison d’alimenter un blues du dimanche soir, vous vivez ce que vous avez choisi.

Si à l’inverse vous considérez que votre job est un moyen d’accomplissement, que vous adorez développer un talent, gérer des équipes, être le collègue sur qui on compte, bref si votre travail a pour vous une grande valeur mais qu’il ne vous permet pas actuellement de vous accomplir, alors là, changez de crémerie.

Et en clarifiant vos choix professionnels vous mettez le doigt dans une dynamique vertueuse qui fait qu’en allant plus loin et avec d’autres solutions sur lesquelles on reviendra, une fois pour toutes vous aurez réduit, voire même éradiqué ce fameux blues du dimanche soir.

Quel est votre sentiment sur la question ?

Dites-le en commentaire, abonnez-vous à la chaîne YouTube car l’optimisme opérationnel vous aide, il vous aide à aller mieux, à construire et à vous sentir mieux, quelle que soit votre position hiérarchique.

Et puis pour aller plus loin en conférence contactez-moi.

Service sur mesure avant, pendant et après les conférences.

Et maintenant bon lundi, bonne semaine et ciao au blues du dimanche soir !

Jean-Luc Hudry, conférencier
Jean-Luc Hudry, conférencier en optimisme opérationnel

Abonnez-vous à la chaîne YouTube de Jean-Luc Hudry

Une incroyable histoire d’homme et d’entrepreneur au service de vos équipes. Jean-Luc Hudry est plébiscité pour le contenu riche et la forme originale de ses conférences. Accessoires, anecdotes, et humour y sont des invités permanents. Son énergie communicative fait le reste. A 27 ans, tout va bien pour lui. 6 ans d’études de management et la voie royale dans une société américaine. Soudain, l’Adversité bouleverse sa vie : la PME familiale sombre et va vite disparaître. Il quitte alors son poste et devient du jour au lendemain, un entrepreneur confronté à l’enjeu écrasant de tenter de sauver des dizaines d’emplois et le patrimoine de ses parents. Passant par tous les postes, il développe un management inspirant fondé sur un optimisme opérationnel « orienté Solutions » et réussit l’impossible : sauver la société au point de la conduire près de 20 ans, manageant au total plus de 1000 personnes. Mais l’adversité s’acharne et bouleverse encore sa vie via une seconde histoire, inouïe et à l’enjeu vital. De celles qu’on ne souhaite pas à son pire ennemi. Pas le choix, il doit à nouveau affronter les événements les plus durs et rebondir ou… Pendant des années, il persévère, raisonne Solution et transforme les épreuves en opportunités, le stress en énergie, le pessimisme en une détermination qui soulève les montagnes. Et il obtient, là encore, de retentissants succès que personne – absolument personne – ne croyait possibles. Surnommé « le Solutionneur », il est aujourd’hui suivi par des milliers de personnes qui s’approprient ses clés du mieux-vivre dans leur vie personnelle et professionnelle. NOUVEAU : "Ca va comme un Samedi... même le Lundi" est le premier livre sur l'optimisme pratique au bureau et dans la vie personnelle. Conférencier labellisé et membre de l'AFACE. Il est aussi speaker de la Ligue des Optimistes de France et son délégue pour Paris. En résumé, Il aide vos équipes à mieux être et à mieux faire : Optimisme opérationnel, Changement, Motivation, Cohésion et Leadership.