ON EN PARLE

Suivez toutes nos actualités

05 Oct

Optimisme au bureau : Mes collègues sont tous pessimistes

Jean-Luc Hudry interviewé par Radio Totem

Optimisme au bureau : Mes collègues sont tous pessimistes !

Si vous ne vivez pas dans la région où Radio Totem diffuse son riche programme, restez optimiste… vous allez tout de même pouvoir prendre connaissance de l’interview de Jean-Luc Hudry par David Martin.

Pour écouter l’interview, cliquez sur le logo de la radio.

Vous préférez en lire sa transcription ? la voici ci-après.

David Martin : Vos collègues de bureau ont de nombreuses qualités, ils sont compétents, rigoureux, travailleurs, ils ont juste un défaut, je dirais même un gros défaut : ils sont pessimistes ! Et ça, vous n’en pouvez plus. Alors, comment les changer ? Peut-on les changer pour un quotidien plus sympa ? C’est ce qu’on va voir avec Jean-Luc Hudry qui est conférencier expert en optimisme. Il vient de publier « Ça va comme un samedi… même le lundi ! » (Ed. Leduc). Bonjour Jean-Luc…

Jean-Luc Hudry : Bonjour David, Bonjour à tous…

DM : Ce n’est pas facile de travailler avec des pessimistes, surtout quand ce sont des pessimistes chroniques. Est-ce qu’on peut les changer ou alors va-t-il falloir s’adapter pour s’en protéger ?

Optimisme au bureau : une règle d’or

JLH : On peut utiliser la technique du Sioux. D’abord il faut accepter que vous soyez dans un bureau avec des collègues pessimistes. Parce que si vous allez à l’affrontement jamais ils ne vont vous écouter et il vaut mieux – surtout c’est la règle d’or – leur donner des exemples plutôt que de leur donner des conseils. Deux-trois principes simples : D’abord les identifier : il y a les purs et durs, ceux qui critiqueront en permanence, qui vous annonceront toujours des catastrophes, mais il y a d’autres types de pessimistes qui sont un peu moins « atteints » si je puis dire. Alors essayez dans votre tête de les classifier parce que vous n’allez pas travailler de la même façon avec ces types de pessimistes. Et ensuite, acceptez-les et aidez-les en choisissant le bon langage.

Optimisme au bureau : devenir une source d’inspiration pour les autres

DM : Du coup on va devenir une source d’inspiration pour les pessimistes ?

JLH : Complètement ! Plutôt que de leur dire « tu dois être optimiste » montrez-leur des exemples, et peu à peu, c’est ce qui se passe, je le vois tellement souvent, peu à peu quand vous vous comportez comme cela, le pessimiste revient à la charge mais discrètement. Dans sa tête, il se dit « eh eh… c’est vrai… ça marche… je n’ai peut-être pas besoin de critiquer à ce point-là… je n’ai peut-être pas besoin d’imaginer telle ou telle catastrophe qui ne se produit jamais… ah oui maintenant je sais identifier un vrai problème et pas un faux problème, ce que j’appelle les « problèmes fantômes ». Et c’est ainsi que nous avons fait dans notre entreprise où nous avions un terreau de pessimistes… c’est ainsi que l’on a réussi finalement à ce que tout le monde tire dans le même sens.

Optimisme au bureau : Trouver de la valorisation

DM : Et ça va changer mon quotidien, si j’en ai marre de subir les pessimistes, parce qu’ils sont contagieux et, qui plus est, je vais trouver de la valorisation si je deviens pour eux une source d’inspiration, comme je le disais tout à l’heure.

JLH : C’est exactement cela ! Et la bonne nouvelle c’est que si le pessimisme est contagieux, l’optimisme aussi. Je le répète à l’envi et partout, l’optimisme ce n’est pas de sourire aux anges, ce n’est pas le ravi de la crèche, ce n’est pas le gars qui est content de tout, tout le temps, en permanence. C’est la personne qui sait tirer un point positif d’un événement défavorable, celle qui a confiance en elle, en l’avenir, en les autres. C’est tout cela un optimiste. Ce n’est jamais le ravi de la crèche. Alors effectivement c’est une source d’inspiration, dans l’entreprise, mais pas que…

DM : Pour aller plus loin, votre livre « Ça va comme un samedi… même le lundi ! » (Ed. Leduc) où vous retrouverez 25 situations du quotidien pour affronter ces problématiques avec optimisme et transformer votre vie. Merci Jean-Luc et bonne journée !

JLH : Merci David, merci à tous.

Retrouvez une autre interview radio de Jean-Luc Hudry

Retour aux conférences

 

Une incroyable histoire d’homme et d’entrepreneur au service de vos équipes. Jean-Luc Hudry est plébiscité pour le contenu riche et la forme originale de ses conférences. Accessoires, anecdotes, et humour y sont des invités permanents. Son énergie communicative fait le reste. A 27 ans, tout va bien pour lui. 6 ans d’études de management et la voie royale dans une société américaine. Soudain, l’Adversité bouleverse sa vie : la PME familiale sombre et va vite disparaître. Il quitte alors son poste et devient du jour au lendemain, un entrepreneur confronté à l’enjeu écrasant de tenter de sauver des dizaines d’emplois et le patrimoine de ses parents. Passant par tous les postes, il développe un management inspirant fondé sur un optimisme opérationnel « orienté Solutions » et réussit l’impossible : sauver la société au point de la conduire près de 20 ans, manageant au total plus de 1000 personnes. Mais l’adversité s’acharne et bouleverse encore sa vie via une seconde histoire, inouïe et à l’enjeu vital. De celles qu’on ne souhaite pas à son pire ennemi. Pas le choix, il doit à nouveau affronter les événements les plus durs et rebondir ou… Pendant des années, il persévère, raisonne Solution et transforme les épreuves en opportunités, le stress en énergie, le pessimisme en une détermination qui soulève les montagnes. Et il obtient, là encore, de retentissants succès que personne – absolument personne – ne croyait possibles. Surnommé « le Solutionneur », il est aujourd’hui suivi par des milliers de personnes qui s’approprient ses clés du mieux-vivre dans leur vie personnelle et professionnelle. NOUVEAU : "Ca va comme un Samedi... même le Lundi" est le premier livre sur l'optimisme pratique au bureau et dans la vie personnelle. Conférencier labellisé et membre de l'AFACE. Il est aussi speaker de la Ligue des Optimistes de France et son délégue pour Paris. En résumé, Il aide vos équipes à mieux être et à mieux faire : Optimisme opérationnel, Changement, Motivation, Cohésion et Leadership.